TESTS

tom clancy s the division 001

Test Fun&Zen de Tom Clancy's The Division Par Sandra S. - Deedlit
Tom Clancy's The Division | PS4 | Ubisoft - Massive Entertainment

I. Introduction
Édité par Ubisoft mais principalement développé par Massive Entertainment, Tom Clancy’s The Division est enfin disponible pour le plus grand bonheur des joueurs. Le jeu cartonne et annonce des ventes dépassant les 270 millions d’euros pendant les cinq premiers jours. L’éditeur annonce même que The Division pourrait devenir le premier jeu de l’histoire d’Ubisoft à atteindre la barre des 15 millions d’unités vendues sur une base annuelle. L’annonce des ventes fructueuses amènent-elles un jeu à sa hauteur ?

tom clancy s the division 003    tom clancy s the division 002

II. L’heure de l’apocalypse a sonné
Vous incarnez un agent de la JTF (soldat d’élite) et venez prêter mains fortes à la ville de New York après qu’un virus ait décimé la ville. La plupart des survivants ont décidé de quitter cette dernière, tandis que d’autres ont choisi d’y régner en maître et d’imposer leurs lois triviales. New York est en proie au KO et le gouvernement compte sur vous pour y faire à nouveau respecter l’ordre.
 

tom clancy s the division 005    tom clancy s the division 004

III. La personnalisation de votre agent
Vous commencez l’aventure en personnalisant votre agent. Vous pouvez ainsi choisir le sexe de celui-ci, son visage, la couleur de ses cheveux, et quelques petits accessoires. Le choix n’est pas très vaste mais suffisant car l’essentiel du jeu n’est pas là (de plus, vous pourrez personnaliser vos vêtements tout au long de l’aventure). So, let’s go !
 

tom clancy s the division 008    tom clancy s the division 006

IV. Bienvenue à New York !
Le jeu débute à Manhattan où vous êtes briefé rapidement par le chef de section. C’est un didacticiel en quelques sortes. Très vite, vous entrerez dans le vif du sujet et partirez dans le vrai en plein cœur de New York. Cette dernière se voit divisée en deux sections : un mode PvE et un mode PvP.

Le mode PvE est riche et va vous permettre de "looter" de meilleurs équipements. Vous avez établi votre base dans un ancien hôpital désaffecté et celle-ci vous permettra, avec l’aide de certaines missions, d’améliorer les différentes ailes qui la compose : aile médicale, aile technologique et aile de sécurité. Ces ailes servent aux améliorations des différentes compétences et talents que possède votre agent. Dans cette base vous aurez également accès à divers marchands et espaces de "crafting".
Chaque mission principale va pouvoir être rejouée autant de fois que vous le souhaitez et vous pourrez en changer la difficulté (Normal, Difficile, Expert). À savoir que plus la difficulté est élevée, plus vous gagnerez d’argent et plus vous aurez de chances de trouver des équipements intéressants en plus du leveling-up. Le niveau maximum atteignable par votre agent en PvE est de 30. Au fur et à mesure que vous augmentez votre niveau, vous pouvez débloquer certains talents. Le principe réside en la spécialisation parmi les trois éléments suivants : Dégât, Santé ou Technologie. Concernant la pluralité des missions, il y a de quoi faire : missions principales, missions secondaires, missions annexes et missions rencontres. Le but d’accomplir des missions est d’en connaître d’avantage sur l’histoire et l’origine du virus. Notamment grâce aux "échos" que vous pouvez dénicher un peu partout sur la map. Ces "échos" sont une sorte de reconstruction digitale relatant un moment précis de l’histoire, exposant des individus figés en pleine action et des dialogues pris dans le feu de l’action.

Le mode PvP quant à lui s’avère une toute autre histoire. Appelé la "Dark Zone", il s’agit de l’épicentre de la contamination du virus dans le jeu. Cette zone n’est pas faite pour les rigolos ! On y trouve les meilleurs équipements mais attention, chaque équipement trouvé nécessitera une extraction avant de pouvoir s’en équiper (eh oui, on veut éviter la propagation de la contamination). Là, vient la difficulté car si vous êtes refroidi par un autre joueur alors que vous aviez ramassé de l’équipement, adieu équipement chéri ! C’est votre ravisseur qui se fera une joie de s’en emparer. Quant à lui il ne s’en sortira pas les mains propres, il deviendra "Rénégat" et sa tête sera mise à prix. Tous les joueurs en DZ (Dark Zone) verront sa position sur leur radar et s’empresseront de venger votre mort. Non pas par compassion (non non, que vous êtes naïf...) mais afin de toucher une belle prime ainsi qu’un important gain d’XP DZ. D’où l’importance d’éviter de se balader en DZ seul. Votre niveau DZ est dissocié de votre niveau en mode Histoire. Ici, vous partez du niveau 1 et pouvez atteindre le niveau maximum de 99 (actuellement) en y passant quelques heures (jours ?) de jeu.

Pour en revenir aux extractions, rien de plus simple. Rejoignez un lieu d’extraction (indiqué sur la map) et envoyez une fusée de localisation afin de faire venir un hélicoptère. Là encore, Massive Entertainment ne vous permet pas de faire tout ça en cachette puisque tous les joueurs sur le même serveur en DZ verront qu’un autre tente d’extraire de l’équipement. À vous de faire le nécessaire pour ne pas vous faire prendre au piège. La limite des équipements à extraire pouvant être transporté est de 9. Il faudra donc faire un tri sur les loots car si vous ramassez tout, il vous faudra faire beaucoup d’extractions et donc, prendre plus de risques.

La Dark Zone est divisée en six zones représentant six niveaux de difficultés. Par exemple, lorsque vous débutez, ne sortez pas de la DZ01 ou 02 afin de ne pas tomber sur des ennemis trop coriaces. Dans chaque zone est située une planque sécurisée servant à faire le plein en munitions et disposant chacune d’un marchand d’équipements.
 

tom clancy s the division 010    tom clancy s the division 009

V. La vie sociale attendra...
Pour ceux qui ne seront toujours pas rassasiés par les nombreuses heures de jeu déjà prévues, il existe déjà à l’heure où vous lirez ces lignes des missions appelées "Incursions" que l’on peut assimiler à des RAIDS. Il vous faudra partir en groupe afin d’en finir avec un boss épique.

Des missions journalières, hebdomadaires ainsi que des tâches journalières vous permettront d’acquérir de l’argent afin de pouvoir dépenser vos petits "sousous" auprès des marchands.
À savoir qu’Ubisoft communique régulièrement sur l’ajout de contenus, dont l’apparition prochaine de nouvelles incursions afin que les joueurs ne tombent pas dans une lassitude profonde.
 

tom clancy s the division 011    tom clancy s the division 012

VI. Le petit mot de la fin
Ubisoft a su prouver, avec l’aide de Massive Entertainment, qu’ils savaient également produire des jeux massivement multijoueurs de qualité. Certes, le système de loot ressemble en de nombreux points à celui de Diablo III mais on se laisse facilement séduire par cet univers riche et moderne. L’ambiance sonore est de qualité et vous plongera dans ce monde apocalyptique comme il se doit. Le point négatif réside dans la redondance des missions. En effet, il fallait s’y attendre, après une soixantaine d’heures de jeu, le joueur aura fait le tour des différentes missions. Mais Ubisoft tente d’y remédier en annonçant des sorties régulières (à raison d’une par mois environ) d’incursions. Graphiquement il n’a rien à envier à ses prédécesseurs, tels que "Destiny". Il est beau et les effets spéciaux (notamment les flammes) sont magnifiques. Alors si vous ne vous êtes pas encore procuré cet opus, il n’est pas encore trop tard ! Foncez les yeux fermés car l’expérience en vaut la chandelle.

 

Sandra S. - Deedlit
Tom Clancy's The Division (PS4)
    Les Plus :
  • + Graphiquement c’est au poil !
  • + L’immersion et le scénario tiennent la route.
  • + La personnalisation vestimentaire.
  • + Le système de matchmaking.

    Les Moins :
  • - Beaucoup de bugs dès sa sortie.
  • - Après 60 heures de jeu, le jeu s’essouffle.
  • - Les groupes ne peuvent être composés que de quatre joueurs maximum.
- Bande Son
90%
85%
- Durée de vie
80%
- Graphisme
90%
- Jouabilité
80%
- Scénario
80%
 
  • Aucun commentaire sur cet article.